#visit_nafpaktia

Une ville -forteresse séculaire entourée par la montagne et la mer

5/5

Histoire

La Nafpaktia au fil des siècles

Nature

Un lieu magique

Gastronomie

Saveurs et produits traditionnels

Culture

Activités culturelles dans la ville

Découvrez les plus beaux endroits de notre région

Le port de Nafpaktos

L’emblème de Nafpaktos

La citadelle de Nafpaktos

Monument de l'architecture militaire

Platanos

Nos nouvelles les plus récentes

Désolé, nous n'avons trouvé aucun message. S'il vous plaît, essayez une recherche différente.

Souhaiteriez-vous être informé de nos actualités ?

Partagez les expériences de votre visite dans notre ville en utilisant l’hashtag

#visit_nafpaktia

Partagez:

Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp
Skype
Retour haut de page

Συνδεθείτε

Αν δεν έχετε στοιχεία και επιθυμείτε να αποκτήσετε

Λιμνοπούλα

Entre Kryoneri et Kato-Vassiliki se trouve la plage de Limnopoula (non aménagée) avec un sable magnifique et des eaux cristallines, à l’ombre de la Varasova.

Relativement isolée, si vous avez la chance de n’y trouver personne, vous profiterez alors de la baignade la plus tranquille tout en ressentant l’authenticité de la nature.

Άνω Χώρα

Η Άνω Χώρα (παλαιά ονομασία Μεγάλη Λομποτινά), το πιο γνωστό ίσως χωριό της περιοχής (έδρα παλαιότερα του Δήμου Αποδοτίας), είναι κτισμένο στα 1050μ. υψόμετρο, στις βόρειες πλαγιές του όρους Σύρτα. Γραφικό και πανέμορφο εντυπωσιάζει με τις φυσικές ομορφιές του, τα στενά λιθόστρωτα δρομάκια του στην παλιά αγορά, τα παραδοσιακά καφενεία και τον επιβλητικό ναό της Αγίας Παρασκευής. Δίπλα στην εκκλησία στέκεται ο «Καρνάβαλος» το μικρό παλιό πολύχρωμο λεωφορείο που ένωνε την Άνω Χώρα και την Κάτω Χώρα με τη Ναύπακτο μέχρι το 1983.

Τον Οκτώβρη όλο το χωριό αλλά και οι επισκέπτες μαζεύουν κάστανα. Γεύονται τσίπουρο και κάστανα στη «Γιορτή τσίπουρου και κάστανου» που γίνεται κάθε χρόνο στο δεύτερο δεκαήμερο του Οκτώβρη. Ο Νοέμβριος είναι ο μήνας των μανιταριών στην Άνω Χώρα και αγαπημένος προορισμός κάθε γευσιγνώστη. Τον Φεβρουάριο θα σας ενθουσιάσει  η «Γιορτή της Τσιγαρίθρας» Στήνονται ψησταριές και προσφέρονται στους επισκέπτες δωρεάν τσιγαρίθρες (μικρά κομματάκια χοιρινού κρέατος) με πατάτες και κρασί ή τσίπουρο.

Από το χωριό ξεκινάνε και όμορφες πεζοπορικές διαδρομές προς τα γύρω χωριά όπως η Κάτω Χώρα, η Αμπελακιώτισσα και τα Κρυονέρια. Για να σχεδιάσετε τις εξορμήσεις σας μπορείτε να ανατρέξετε για πληροφορίες στο πάρκο εναλλακτικών δραστηριοτήτων https://kravarapark.gr.

Η Άνω Χώρα απέχει από τη Ναύπακτο περίπου 55 χλμ., από την Αθήνα 275 χλμ., από την Πάτρα 75 χλμ., από το Καρπενήσι 90 χλμ.,  και από τα Ιωάννινα 222 χλμ…

Agios Dimitrios

Agios Dimitrios, à présent une agglomération auprès d’un lac, acquiert, après la création du barrage du fleuve Événos, une nouvelle vie et des perspectives ainsi que les villages voisins : Νeochori, Arachova, Klepa, Perdicovrysi, avec une vue sur le superbe lac artificiel. Le village, construit sur les versants nord-ouest du mont Ardini, renferme de belles maisons disséminées dans les jardins et les châtaigniers alentours. Un enchevêtrement de torrents et ravins, de forêts de chênes, châtaigniers, cèdres, platanes, yeuses et sapins offre un parcours dans un espace verdoyant, avec de nombreuses possibilités d’excursions, randonnées et trajets en 4×4. À Agios Dimitrios, dans les dix premiers jours d’octobre, est organisée la fête de la châtaigne au cours de laquelle sont cuites des châtaignes et servis des fruits confits au sirop (cornouille, noix, cerise) ainsi que des mets locaux. Des infrastructures touristiques d’accueil et de restauration sont disponibles.

Klepa

Bourg de la commune de Platanos, doté d’une merveilleuse nature, il est bâti sur la rive droite du fleuve Événos. Les montagnes verdoyantes, le clapotis de l’eau, la fraîcheur de l’air et les senteurs des arbres séculaires caractérisent la région. Le torrent « Mega Rema » divise Klepa en deux quartiers, Ano et Kato-Klepa. Ano-Klepa est adossé à la montagne Kokkinias et Kato-Klepa au versant ouest de la montagne Xerovouni. Le village est à une altitude d’environ 780 m.

Le village compte autant de quartiers (4) que de paroisses. Le pont de pierre, dénommé « Gefiri ton stenon », situé dans le détroit de Klepa, est l’un des plus beaux sites du village. Autrefois, il mettait les habitants en contact avec ceux des villages opposés de Kryoneria, Elatovrisi, etc. En contre-haut du pont, se trouvent les inaccessibles rochers « vrachia tis apoklistras de Klepa où, pendant la domination turque, de nombreux habitants trouvaient refuge pour échapper aux Turcs. Maintenant, on y rencontre de rares oiseaux de proie tels que aigles et faucons.

Dans la région Kokkinia se trouve la grotte Gavathotripaavec de belles stalactites et stalagmites. Personne ne doit omettre la visite à la Drakospilia(grotte du dragon) située à Xerovouni et il est fortement recommandé d’effectuer aussi la randonnée jusqu’au sommet du « Koukouros »” par un trajet exceptionnel de 25 minutes, à travers une forêt de sapins.

Visitez un paysage de montagnes paradisiaques avec de nombreuses possibilités de détente et de contact avec la nature. Le village dispose d’infrastructures touristiques d’accueil et de restauration.

Le rivage d’Antirion

L’agglomération est construite à l’extrémité nord du détroit Rion – Antirion, sur le cap d’Antirion. Pendant l’Antiquité, il s’appelle Molykrion Rion, nom de l’ancienne cité Molykria située à proximité (il s’agit du site archéologique au lieu-dit Ellinika, à Velvina, Nafpaktos).

Après la conquête ottomane, Antirion, qui acquiert une importance stratégique grâce à la construction du château du même nom, devient la cible de plusieurs opérations militaires. Notamment, en 1603, il est temporairement occupé par les Chevaliers de Saint-Jean tandis qu’au cours des années suivantes, le château est détruit pendant les guerres turco- vénitiennes, pour ensuite être restauré par les Vénitiens. Après, il tombe sous la domination ottomane et cela pour presque toute la durée de la révolution grecque, jusqu’en 1829, année au cours de laquelle il est libéré.

Aujourd’hui, l’agglomération est un nœud de communication entre la Grèce centrale occidentale et le Péloponnèse. La liaison se fait par un ferry-boat qui effectue le trajet Antirion – Rion, mais aussi par le pont à haubans « Charilaos Trikoupis ».

Avec vue sur Rion et le pont Rion-Antirion, profitez de la plage d’Antirion. À Antirion, vous pouvez facilement trouver un parking, prendre un repas dans une agréable taverne, faire des promenades à vélo, flâner dans les rues et contempler le golfe de Patras. Antirion à 9 km de Nafpactos vous accueillera avec ses hôtels.

Makyneia

Η Μακύνεια είναι ένα θαυμάσιο παραθεριστικό κέντρο με ωραιότατες παραλίες και πεντακάθαρες θάλασσες, οι οποίες φημίζονται για την ψιλή άσπρη άμμο, καθώς και για τα ζεστά και ρηχά γαλάζια τους νερά. Ιδιαίτερα γραφικό το λιμανάκι με τους ψαράδες που τροφοδοτούν με φρέσκο ψάρι και θαλασσινά τις φημισμένες ψαροταβέρνες του χωριού.

Βορειότερα του χωριού βρίσκεται και το μικρό θέατρο της αρχαίας πόλης της Μακύνειας (το καλοκαίρι φιλοξενούνται συχνά θεατρικές παραστάσεις). Γραφικοί οι συνοικισμοί Αγραπιδόκαμπος με τη γνωστή λουτροπηγή ιδιαίτερα την άνοιξη, καθώς και η Ρίζα στα ριζά της Κλόκοβας. Στο βόρειο σημείο του κάμπου του Αγραπιδόκαμπου βρίσκεται σε πανοραμική τοποθεσία ανάμεσα σε γέρικες βελανιδιές η Εκκλησία της Ζωοδόχου Πηγής.

Ο επισκέπτης έχει τη δυνατότητα να ασχοληθεί με θαλάσσια σπορ, ιππασία, πεζοπορία στο βουνό της Κλόκοβας και να επισκεφθεί τον βοτανικό κήπο Ζέλιου. Απέχει 13χλμ. από τη Ναύπακτο και 4,5χλμ. από το Αντίρριο.

Arachova

Arachova est un petit village de montagne de la région de la Nafpaktia, à la limite du département de l’Évritanie. Construit en amphithéâtre sur les versants de la chaîne des Vardousion avec une vue panoramique sur le lac Évinolimni. Il dispose d’abondantes eaux courantes, d’une épaisse végétation comprenant des sapins, platanes, noyers, châtaigniers et cerisiers. Les vieilles maisons en pierre, aux toits d’ardoises dans leur majorité, ont un intérêt architectural particulier, représentant un large éventail de traditions avec de nombreuses influences de l’architecture de l’Épire. Au centre du village, la maison patricienne des Sisman, construite en 1898, près de l’école du village, abrite aujourd’hui un musée d’art populaire. Cela vaut la peine de faire une excursion à la Megali Vrysi (grande fontaine) où, au milieu de platanes séculaires, d’une grotte voutée jaillit une eau glacée.

Arachova, un village pour chaque saison de l’année, qui révèle des images d’une rare beauté. En toute saison, le paysage est enchanteur, la nature offrant généreusement une palette de couleurs. Le village ainsi que les villages autour du lac Évinolimni disposent d’un grand nombre de chambres à louer et d’hôtels proposant un service de haute qualité, assuré avec passion par des professionnels. À Arachova, et dans les villages environnants, il y a des cafés, restaurants et magasins de produits traditionnels.

Le village est situé à 83 km de Nafpaktos, 104 km de Lamia (via Karpenisi) et 61 km de Thermo. Pour plus d’informations : https://arachovanafpaktias.gr

Élatou

Élatou, une destination idyllique pour une escapade, est situé à 1050 m, sur les pentes verdoyantes de la montagne Kerasovouni. C’est en ce lieu que la nature est à son zenith. Les sapins alternant avec les châtaigniers, chênes, yeuses et pommiers vous invitent à des excursions intéressantes dans la nature et à des activités de plein air.

Au centre du village domine l’église, dédiée à la Transfiguration du Sauveur, construite en 1864 par des artisans d’’Épire. Se promener dans les ruelles pavées est l’occasion de déguster un authentique café grec mais aussi de découvrir les saveurs locales (miel aromatique, pitès (feuilletés), confitures, grillades, etc.) dans les commerces du village.

Dans la région, le visiteur rencontre également de nombreuses chapelles, construites au sein de paysages d’une beauté incomparable, comme Zoodochou Pigi à Kamarès, Agia Sofia et Aï-lia au sommet de l’Omalia du même nom.

Si vous faites des trajets en 4×4, à partir du centre d’Élatou, demandez que l’on vous indique le chemin de terre vers Alepochori (11 km). De là, vous déboucherez sur le mont « Haratsi » pour continuer jusqu’au sommet de l’Omalia où, d’un magnifique plateau, vous aurez une vue panoramique sur les montagnes et le golfe de Corinthe.

Ambélakiotissa

Également connu sous l’ancien nom de Kozitsa, c’est un village noyé dans la verdure comme la plupart des villages de la région. À courte distance d’Ano-Chora, avec le piton rocheux Tsekoura dominant le paysage, le village surplombe la gorge sauvage de Kakavos où se trouve le célèbre pont de pierre. Pour les amoureux de la nature et de la tranquillité, c’est un choix idéal pour une sortie revitalisante. Ici, les choses sont simples et la cadence du rythme de la vie nettement plus apaisée. Une visite s’impose au célèbre monastère de Panagia Ambelakiotissa, dans lequel sont conservées des reliques exceptionnelles, comme l’icône de la Vierge Marie, et l’épitaphe de la brodeuse Mariora (1735).

Kato-Chora

Kato-Chora (autrefois appelé Mikra ou Kato Lobotina) est construit sur les contreforts sud de la chaîne de montagnes Omalia, entre deux rivières qui se rejoignent pour former le torrent Lobotianitiko. Peraloggos avec les châtaigniers, les pentes verdoyantes de yeuses, cèdres et châtaigniers sont l’apothéose de la nature. Village plus petit qu’Ano-Chora, mais tout aussi beau et plus calme, c’est un endroit idéal pour les randonnées. Les petites maisons en pierre et en bois, qui ressemblent à des chalets suisses, sont entourées d’une épaisse végétation de montagne créant un tableau magique.

Gribovo

Cette plage -son nom en slave signifie région avec une abondance en eau- est située à l’est du port vénitien. À l’ouest de celle-ci se trouve une aire de jeux et, dans les eaux cristallines, canards et cygnes semblent parfaitement familiers aux piétons !

Profitez de vacances détendues sur cette plage avec chaises longues, parasols, jeux et l’indispensable maître-nageur ! Pour les amateurs de sports extrêmes, elle est considérée comme l’une des meilleures et plus sécurisées pour le kitesurf en Grèce. Les eaux chaudes et peu profondes sont parfaitement adaptées aux débutants, surtout lorsque le vent souffle du nord. Vous pouvez louer l’équipement nécessaire et profiter de cette expérience.

Un grand choix d’hôtels, ouzeris, cafés et tavernes s’offre à vous à l’ombre des platanes séculaires. Bord de mer idyllique pour des promenades romantiques en contemplant le soleil disparaître, là où la mer et le ciel semblent confondus.

Grameni Oxya

Grameni Oxya, est caché au cœur de montagnes et forêts, dont le seul bien (comme il a été écrit) est d’offrir à foison la beauté sauvage de ses paysages. Toute la région est un monument de beauté naturelle ! Un paysage naturel d’une beauté infinie qui n’a été aucunement altéré par l’intervention humaine. En ce lieu, au nord du village, se trouve la forêt de hêtres la plus méridionale d’Europe, laquelle s’étend jusqu’au sommet de la montagne d’Oxya, Sarandiana, au cœur de la région de Roumélie.

Ce petit village montagneux d’Etolo-Acarnania, situé sur le versant nord-ouest de Vardousia, est construit à 1130 m. Peu d’habitants y résident en hiver, mais des centaines en été. La petite place du village est un point de rencontre pour les jeunes et moins jeunes, surtout au mois d’août.

Les odeurs provenant d’une cheminée allumée ainsi que des barbecues où sont grillées les viandes locales auxquelles il faut ajouter celle des fameux rôtis mijotés dans les fours attirent les visiteurs du village.

À une altitude de 1740 m se trouve le refuge d’Oxya ; le refuge « L. Evtaxia », fonctionne et est assez organisé.

Les sentiers de randonnée de la région sont particulièrement populaires.

Depuis Nafpaktos, après les villages de Kato-Dafni – Pefkaki – Filothei – dirigez-vous vers le monastère de Varnakova – Krokylio – Pentagioi – Artotina – Grammeni Oxia. De la route nationale Lamia-Karpenisi, et après être passé par Makrakomi, orientez-vous vers le village de Gardiki Omilaion pour continuer vers Grammeni Oxia.

Eleftheriani

Perché sur les montagnes de l’Orini Nafpaktia (ou de la Nafpaktia), construit sur deux versants opposés, à une altitude de 760 mètres, ce village une proposition pour ceux qui recherchent un exutoire dans la nature et un souffle de liberté loin des centres urbains, à seulement 39 km de Nafpaktos. La nature est réellement impressionnante avec d’épaisses forêts de sapins, cèdres, châtaigniers, chênes et yeuses, avec les quatre ruisseaux qui la traversent, les gorges, la célèbre Drakovrisi, le vieux moulin à eau et les innombrables fontaines d’eau fraîche. Les maisons en pierre s’intègrent harmonieusement dans le paysage naturel, évoquant des souvenirs émouvants de labeur et des images de la vie rurale d’une époque révolue.

Les locaux conservent inchangées leurs traditions et, chaque année, le 26 juillet, la fête du village attire de nombreux visiteurs et habitants des villages environnants.

À quelques minutes au nord de Paleopyrgos se situé « Agia Kyriaki », un endroit couvert de sapins à une altitude de plus de mille mètres, où se dresse l’église du même nom. C’est un paysage d’une beauté inégalée dans la verdure et une destination privilégiée pour les amateurs de champignons.

Kato-Vasiliki

À l’ombre de la partie orientale de la montagne Varasova, se trouve le village en bord de mer de Kato-Vasiliki. Il attire de nombreux vacanciers, surtout pendant la période estivale, en raison de ses magnifiques plages (Kato-Vasiliki et Limnopoula), d’une très belle nature et d’importants sites archéologiques.

Sur la colline Agia Triada, à l’est du village, gisent les ruines de l’acropole de l’ancienne cité de « Chalcis », mentionnée dans l’Iliade d’Homère. Sur le versant sud-est de Varasova, sont préservées certaines parties des imposantes murailles de la forteresse de Pagkali, un refuge pour les habitants en cas de menaces.

Une grande basilique paléochrétienne, à trois nefs, domine la colline de la Sainte-Trinité. Construite au Ve ou au VIe siècle, elle renferme les ruines d’une plus petite église byzantine avec une sacristie, un autel, des cellules ainsi que des sépultures.

Depuis Kato-Vasiliki, vous pouvez visiter en caïque la grotte d’Agios Nikolaos de Varasova, tandis qu’à courte distance du village s‘élève l’église byzantine de Panagia Panaxiotissa.

Chaque année, le 6 août, jour de la Saint-Sauveur (Sotiris), l’association culturelle Vasiliki organise la « fête du chalut » sur la plage du village. Au cours de cette fête, les participants ont l’occasion de filer un chalut traditionnel ainsi que de déguster des sardines grillées et se divertir dans une fantastique fête populaire.

Ce village est une station touristique pour les amateurs de vacances toutes simples, détendues et paisibles. Il se trouve à 28 km de Nafpaktos, 30 km de Patras et 23 km de Missolonghi.

Kryoneria

Le village de Kryoneria de l’Orini Nafpaktia (des montagnes de la Nafpaktia) est un paradis vert à 1200 m d’altitude, alliant nature et culture, il impressionne le visiteur par sa beauté et son pittoresque. Une visite à son musée d’art populaire permet de découvrir le long et riche patrimoine historique et culturel du village.

En août, la fête du miel et des noixse déroule sur la place pavée du village. C’est un jour spécial de liesse, car les expatriés reviennent pour les vacances d’été et les amis et parents se rencontrent tandis que les préparatifs commencent très tôt dans le café traditionnel du village.

Tant les habitants que les visiteurs apprécient les promenades parmi les sapins mais aussi les randonnées vers l’église du prophète Ilias, l’ascension du mont Tsekoura dont le sommet culmine à 1732 m avec une vue qui récompense de ses efforts. L’un des parcours les plus agréables est celui de l‘observatoire de Pergari, connu pour sa vue splendide sur le lac Évinolimni, avec le soleil disparaissant derrière les montagnes au crépuscule. Une visite s’impose au monastère d’Agios Dimitrios, au lieu-dit « Selperi ».

Kryoneria est un choix idéal pour les amateurs de VTT et de parcours hors des sentiers battus, car il en existe d’impressionnants, à travers la forêt, pour les 4×4 et les motos cross.

La région, à 49 km de Nafpaktos, dispose d’infrastructures touristiques.

Paleopyrgos

Paleopyrgos (anciennement Velvitsaina) s’étend sur les contreforts occidentaux de la montagne Vlasinias. Son nom est dû à l’ancienne tour (Koulia tou Kanavos ou Kanavopyrgos) située dans le district rural de Marathias (domaine de la grande famille des Kanavos, originaires de Kravara).

Aujourd’hui, le village se compose de 8 parties et compte 17 églises. Autrefois, il y avait 4 moulins en activité, à différents endroits, et un moulin à vent au col d’Anemaki. Il s’agit d’un échantillon représentatif de constructions à vocation particulière, importantes pour l’étude de l’histoire de l’architecture ; appartenant à une région géographique élargie comprenant des moulins à eau, elles témoignent de l’activité industrielle et de la vie économique de la région.

Les ressources en eau et les nombreuses sources du village ont permis le développement de l’agriculture et de l’élevage tout en contribuant à la création d’un sublime paysage verdoyant avec des prairies et vallées d’une grande beauté.

Les visiteurs de la « Fête de la cerise », qui a lieu chaque année début juin, ont l’occasionde déguster des cerises fraîches, des tartes à la ceriseet des fruits confits au sirop.

La région est à 24 km de Nafpaktos.

Platanos

Platanos est un bourg traditionnel du nord-ouest de la Nafpaktia, sur le versant de la montagne Alonaki, à une altitude de 850 m, sous le couvert d’une épaisse forêt de sapins et d’arbres à feuilles caduques (ormes, pommiers sauvages, érables, chênes, etc.), au cœur de la région de Kravara. Les demeures patriciennes en pierre à deux étages, ornées d’impressionnants reliefs en pierre, les rues pavées et la place pittoresque avec l’imposante église d’Agios Nikolaos témoignent de la prospérité de ses habitants, surtout à la fin du XIXe et au début du XXe siècles. Un énorme platane qui existait au lieu-dit Megali Vrysi a donné son nom à ce magnifique village de l’Orini Nafpaktia. (la Nafpaktia des montagnes)

Sur la pittoresque place du village, vous trouverez le Musée de la résistance nationale et le Musée d’art populaire. Platanos a des infrastructures touristiques mais vous pourrez aussi savourer des plats traditionnels fait maison dans les tavernes.

En montant vers le sommet de l’Alonaki, vous bénéficierez d’une superbe vue sur le fleuve Évenos. Un peu plus haut que Platonos, au milieu de chênes verts séculaires, se dresse la chapelle de Pammegiston Taxiarchon. Empruntez le chemin de Platanos jusqu’au pont d’Artotiva (Achladokastro), en grande partie en pierre, praticable et bien entretenu.

Aussi, l’ancien village de Kato-Platanos, qui appartient aujourd’hui à Platanos, offre une excellente occasion de se promener, car il est situé à seulement 10 minutes en contrebas, sur le versant sud-est du mont Alonaki.

Après avoir quitté Platanos, 10 km plus loin, à une altitude d’environ 1200 m, vous rencontrerez l’une des auberges les plus historiques de Grèce, le Hani tou Lioliou, au milieu des sapins, laquelle date de1819. Elle est également recommandée pour sa cuisine, en particulier, si vous y allez en hiver, vous dégusterez du ragoût de sanglier, de la chèvre, des pitès (feuilletés), mais aussi du vin et du tsipouro de leur propre production.

La région est à 50 km de Nafpaktos et 27 km.de Thermo.

Simou

Simou, qui a toujours été un bourg (autrefois le siège de la commune Pilini), est perché sur les contreforts sud-ouest du mont Kalpaki. Considéré comme le village par excellence des artisans-maçons de la Nafpaktia, il se distingue par l’architecture de ses maisons. En son centre se dresse un bâtiment traditionnel en pierre de trois étages, autrefois mairie, aujourd’hui reconstruit, il est devenu une maison d’hôtes traditionnelle.

Simou était connu, dans toute la région, pour ses maçons. En quittant le village, vous trouverez la fontaine en pierre Liontari, et, à courte distance, la fontaine Trani. À proximité, se trouve le moulin à eau de Giannias Boule. Vous pouvez également vous rendre sur le lieu-dit « Haikali » avec des ruines en pierre et de nombreuses aires de battage bien préservées.

Une étape importante de votre périple est le village Kambos Simou au sud duquel se trouve le torrentPoriaris qui, suivant une direction ouest, se jette dans le fleuve Évenos. Le village, appelé Simokambo par ses habitants, possède un pont sur la rivière Poriari, construit en 1885, qui mérite d’être vu. À courte distance se trouve le village Loutropigi Stachtis. La région environnante, envahie de platanes, chênes verts, arbres de Judée, constitue un refuge naturel pour de nombreuses espèces endémiques telles que cerfs, sangliers et autres animaux y compris les oiseaux.

Les montagnes et collines, les ponts de pierre le long de la rivière Évenos ainsi que le mont Kotsalos se prêtent à la randonnée et au trekking. Le pont en fil de fer, connu sous le nom de Kareli, au lieu-dit Dosoula-Kampos Stranomas, enjambant le fleuve Évenos, présente un intérêt particulier.

À Kambos Simou, les infrastructures touristiques comprennent aussi la possibilité de pratiquer l’équitation. La région se trouve à 33 km de Nafpaktos, 505 km de Thessalonique et 239 km d’Athènes.

Psani

La plage de Psani est située à l’ouest, à faible distance du port vénitien de Nafpaktos. Pendant la période estivale, elle est interdite aux véhicules, ce qui permet aux piétons et cyclistes d’être en sécurité. Chaque été, une ramped’accès à la plage est installée pour les personnes handicapées et un maître-nageur y est présent. Disposant d’une plage de galets aux eaux cristallines et peu profondes ainsi que d’une aire de jeux, elle est idéale pour les familles avec de jeunes enfants. Hôtels, restaurants, tavernes, cafés et pâtisseries répondent à tous les goûts.

Il est recommandé de se baigner lorsque souffle la brise ou un léger vent du nord. Excepté l’été, le reste de l’année, c’est l’endroit idéal pour les promenades à pied ou à vélo sur la route bordée de platanes, qui longe la mer, avec vue sur le pont du Rion-Antirion.

Κρυονέρι

O οικισμός Κρυονερίου αποτελεί διαμέρισμα της κοινότητας Γαλατά του Δήμου Ναυπακτίας. Βρίσκεται στους πρόποδες του όρους Βαράσοβα, δίπλα στις εκβολές του ποταμού Εύηνου. Το παραλιακό του μέτωπο Κρυονερίου εκτείνεται από τον Άγιο Νικόλαο Βαράσοβας έως την παραλία «Καβουρότρυπα» και αποτελεί τουριστικό θέρετρο με επιχειρήσεις αναψυχής, εστίασης και ενοικιαζόμενα δωμάτια. Το Κρυονέρι φημίζεται για την οργανωμένη παραλία του, η οποία βραβεύεται επί σειρά ετών με γαλάζια σημαία. Στην παραλία καταλήγει η παλιά σιδηροδρομική γραμμή Αγρινίου-Μεσολογγίου-Κρυονερίου του ιστορικού Σιδηρόδρομου Βορειοδυτικής Ελλάδας (ΣΒΔΕ), όπου στον μόλο φορτώνονταν τα βαγόνια σε καράβι για τη μεταφορά τους στην Πάτρα.

Το Κρυονέρι αποτελεί αγαπημένο προορισμό για θαλάσσια σπορ. Η παραλία Κρυονερίου προτιμάται από windsurfers και kitesurfers από όλο τον κόσμο. Οι καταδύσεις και το ψάρεμα αποτελούν πάντα επιλογή για τον επισκέπτη. Αξέχαστη αλλά ασφαλή εμπειρία για τους τολμηρούς είναι η πτήση με αλεξίπτωτο πλαγιάς.

Το όρος Βαράσοβα ύψους 917 μέτρων γνωστό και ως το «Άγιο Όρος» της Αιτωλοακαρνανίας, λόγω των πολλών ναϋδρίων,  μονών (με γνωστότερη την Εγκλείστρα του Αγίου Νικολάου) και τα ασκηταριών που αναπτύχθηκαν κατά τη περίοδο του Βυζαντίου στις δυσπρόσιτες πλαγιές της, έχει κηρυχθεί ως τόπος ιστορικός και διαθέτει ιδιαίτερο φυσικό κάλλος. Ενδείκνυται για αναρρίχηση και  πεζοπορία,  με πανοραμική θέα στο Ιόνιο Πέλαγος.

Στο Κρυονέρι υπάρχουν τουριστικές υποδομές και υπηρεσίες για εκπαιδευτές θαλάσσιων σπορ, παρά πέντε και οδηγού βουνού. Επίσης, θα απολαύσετε φρεσκότατα ψάρια και θαλασσινά, πλάι στο κύμα, στη σκιά της Βαράσοβας.

Απέχει 26 χλμ. από τη Ναύπακτο, 15 χιλιόμετρα από την πόλη και πρωτεύουσα του νομού Αιτωλοακαρνανίας το Μεσολόγγι και 20 χιλιόμετρα από τη γέφυρα του Ρίου-Αντίρριου.

Εγγραφείτε

Αν έχετε δημιουργήσει λογαριασμό και επιθυμείτε να συνδεθείτε